Mort de Mansur al-Hallaj - Le monde de Belissor

Mort de Mansur al-Hallaj
27 mars 922


Après un long procès, Abû `Abd Allah al-Husayn Mansur al-Hallaj, surnommé Mansur al-Hallaj, est condamné à mort à Bagdad. Il est flagellé, mutilé, accroché à un gibet et finalement décapité.

Son corps est incinéré et ses cendres éparpillées dans le Tigre.

Son "crime" : il a proclamé publiquement "Je suis la Vérité (Dieu)" ("Ana al haqq"), ce qui était perçu comme une hérésie, aussi bien dans le Sunnisme que dans le Chiisme.

Cette affirmation, si elle ne doit théoriquement pas être publique, n’est pas incongrue dans le milieu soufi dans lequel le mystique étant "fondu" dans l’"océan de la divinité", ce genre de propos est considéré comme émanant d’un homme qui possède un rang spirituel très élevé. (D’après Wikipédia)

C’est le premier martyre d’un mystique dans l’Islam.

Pour en savoir plus :
- http://fr.wikipedia.org/wiki/Abu_Ma...
- http://www.moncelon.com/soufisme1.htm