Le monde de Belissor
Accueil du site > Fêtes religieuses > Tradition chrétienne > Les saints du Haut Moyen Age > Saints du VIe siècle > Saint Remi

Saint Remi

Fêtes le 15 janvier et le 1er octobre

Issu d’une grande famille gallo-romaine de la région de Laon, Remi avait pour mère sainte Céline.


A 22 ans, il est choisi comme évêque de Reims et son activité missionnaire s’étend jusqu’à la Belgique. Il fonde les diocèses de Thérouanne, Laon et Arras, crée tout un réseau d’assistance pour les pauvres et joue un rôle de médiateur auprès des Barbares.

Quand le chef franc Clovis prend le pouvoir, saint Rémi lui envoie un message "Soulage tes concitoyens, secours les affligés, protège les veuves, nourris les orphelins."

La reine sainte Clotilde, tout naturellement, se tournera vers saint Rémi et vers un autre évêque contemporain, saint Vaast, pour acheminer le roi vers la foi.

Après le baptême de Reims, saint Rémi restera, jusqu’à sa mort, l’un des conseillers écoutés du roi et sera l’un des artisans, en Gaule, du retour à la foi catholique des Burgondes après la bataille de Dijon et des Wisigoths à Vouillé, deux populations guidées jusqu’alors par l’arianisme.

Il meurt en 530.

"Secourez les malheureux, protégez les veuves, nourrissez les orphelins... Que votre tribunal reste ouvert à tous et que personne n’en sorte triste ! Toutes les richesses de vos ancêtres, vous les emploierez à la libération des captifs et au rachat des esclaves. Admis en votre palais, que nul ne s’y sente étranger ! Plaisantez avec les jeunes, délibérez avec les vieillards !" Lettre de saint Rémi au roi Clovis en 482

- Au propre de France, Rémi est fêté le 15 janvier (dies natalis).
- Au propre du diocèse de Reims, il est fêté le 1er octobre, jour de la "translation" des reliques pour y être vénéré par les rémois à l’emplacement où s’élèvera l’actuelle basilique (attesté dès 585 - installation d’un monastère vers 750-760). (D’après le site Nominis)

Le dimanche le plus proche de la fête de la translation des reliques de Saint Remi vers la basilique de Reims, les 96 bougies de l’immense lustre qui est au centre de la basilique sont allumées en quelques secondes grâce à une flamme unique.

Un fil a été soigneusement préparé depuis le matin. Il court d’une mèche de bougie à l’autre. Plusieurs se rejoignent au centre et descendent en un seul qui est mis à feu par l’officiant au début du rituel. C’est là que démarre la vidéo.

L’assistance retient son souffle... Un Souffle la parcourt...

Cette courte vidéo a été filmée en la basilique Saint Remi de Reims le dimanche 2 octobre 2005.

Cette page a déjà été visitée 1695 fois.

P.-S.

L’illustration provient du site : http://catholique-reims.cef.fr/st-r...




| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | | Espace privé | SPIP | squelette |