Le monde de Belissor Calendriers Cultures Concordances


Accueil > Fêtes religieuses > Tradition chrétienne > Les saints du Haut Moyen Age > Saints du VIIIe siècle > Sainte Odile

Sainte Odile

Fête le 14 décembre

Sainte Odile ne fut pas la bienvenue. On attendait un garçon et ce fut une fille. Puis on s’aperçut qu’elle était née aveugle.

Son père, Adalric, comte d’Alsace voulut la tuer comme c’était encore l’usage en ces temps mérovingiens. Mais sa mère la sauva et Odile fut accueillie par l’abbaye bourguignonne de Baume-les-Dames.


Quand elle fut plus âgée, elle revint à la maison où son père s’était calmé. Odile refusa de se marier puisqu’elle avait fait voeu de virginité quand elle était à Baume-les-Dames.

Il lui offrit le château de Hohenbourg dont elle fit un monastère. Elle y adjoignit un hospice pour les lépreux. Elle mourut en 720.

Ces détails sont peut-être légendaires, mais il est sûr qu’elle fonda un monastère qui fut prospère, qu’elle était priée quelques années après sa mort pour guérir de la cécité et, surtout, que le mont Sainte Odile est, aujourd’hui encore, un pèlerinage très fréquenté et un haut lieu de la vie spirituelle. (D’après le site Nominis)

Sainte Odile est la patronne de l’Alsace et celle des aveugles.

Pour visiter le site du Mont Sainte Odile.

Cette page a déjà été visitée 1748 fois.

P.-S.

L’illustration provient du site http://www.gallican.org/.



Messages

  • Le mont Ste Odile en Alsace est bien connu et pas seulement heureusement pour le crash de l’avion il y a 10 ans. Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un endroit merveilleux. Le monastère et l’église surplombent toute la plaine d’Alsace. On y voit très loin par grand beau temps : la cathédrale de Strasbourg, la Forêt Noire ... On peut également receuillir de l’eau à la fontaine Ste Odile en contrebas du couvent dont les bienfaits sont réputés. La petite chapelle qui contient la dépouille de la sainte est particulièrement vibrante.

    Mais il y a aussi, attenant, le "mur paien" qui suscite beaucoup de suppositions quant à son origine (non datée). C’est un mur d’enceinte de plusieurs kilomètres, édifié en pierres de grès rose, très jointives. Elles étaient maintenues par des éléments de bois en forme de queue d’aronde, comme ceux que l’on peut en voir en Egypte. Il fait le bonheur des amateurs de radiésthésie : tombes, cupules, portes subtiles, etc. Se promener dans cette atmosphère est très agréable car il n’y a semble-t-il pas eu de combat à l’intérieur de l’enceinte, et la proximité du complexe religieux ajoute à cela.

    Catherine ***


| Plan du site | | Espace privé | SPIP | squelette |